Lire cet article en Anglais uk-flag

SAP BusinessObjects BI 4.3 :
l’avant-première

sap-bi-4-3

D’emblée, Gregory a tenu à rassurer l’audience sur l’intention de SAP à poursuivre ses investissements sur la BI Suite. BI 4.3, qui intègre les dernières innovations à SAP BusinessObjects et Web Intelligence en est la preuve. En ce qui concerne l’agenda, la BI 4.3 sera globalement disponible (GA) à partir du deuxième trimestre 2020. Pour les clients utilisant déjà BI 4.2, la transition vers BI 4.3 se fera sans douleur, sous la forme d’une mise à jour, et non d’une migration. SAP s’engage d’ailleurs à supporter et innover dans cette nouvelle version jusqu’en 2026, à minima, et ne s’interdit pas la possibilité dans le futur de livrer de nouvelles versions de la si populaire BI Platform.

bi-platform-future

Voici les trois grands axes d’innovation de la nouvelle SAP BI Platform présentée lors de notre webinar:

  1. Nouvelle structure hybride
  2. Meilleure expérience utilisateur
  3. adaptabilité aux grands comptes /

hybrid-logo

Nouvelle structure hybride

Connectivité SAP Analytics Cloud Live Universe améliorée

SAP BusinessObjects BI 4.3 renforcera l’intégration entre BusinessObjects BI et SAP Analytics Cloud. Bien qu’il soit déjà possible d’accéder et d’utiliser les univers existants (UNV et UNX) depuis SAP Analytics Cloud, BI 4.3 apportera des améliorations significatives à Live Universe Connector 3.0, comprenant :

  • Des performances accrues à l’utilisation de SAP Analytics Cloud sur les univers sans déplacement des données locales vers le cloud ;
  • La possibilité d’appliquer la sécurité au niveau des données ;
  • Meilleur support des fonctionnalités de SAP Analytics Cloud telles que les requêtes et visualisations créées à l’aides d’objets métier, quelle que soit la source de données.

Configuration SSO et gestion des utilisateurs simplifiées

L’un des autres aspects de la structure hybride de SAP BusinessObjects BI 4.3 c’est le modèle de données SAP Web Intelligence. En effet, il rend possible la réutilisation de documents et données Web Intelligence existants dans SAP Analytics Cloud afin de générer de nouvelles informations.

sap-analytics-cloud

La structure hybride de SAP BusinessObjects BI 4.3 fournit également une gestion hybride des utilisateurs (système d’API pour l’identification interdomaine, ou SCIM). Cela simplifie la conversion d’utilisateurs locaux (on-premise) existants vers le cloud (individuellement ou en groupe). Cela permet également au service SAP Identity Provisioning d’alimenter et synchroniser les utilisateurs de la BI Platform avec SAP Analytics Cloud tout en permettant aux utilisateurs SAP Analytics Cloud d’accéder aux données locales (on-premise).

Meilleure intégration avec SAP Analytics Hub

 

sap-bo-bi-platform-sap-analytics-hubEnfin, la structure hybride de SAP BusinessObjects BI 4.3 accroit l’interopérabilité avec SAP Analytics Hub. Grâce à celle-ci, les utilisateurs finaux peuvent identifier et sélectionner le contenu SAP BusinessObjects à transférer automatiquement depuis la BI Platform vers SAP Analytics Hub. Ce dernier déploie les ressources et redirige vers les artefacts correspondant déployés en local, ce qui évite ainsi aux utilisateurs de tout recréer de zéro dans SAP Analytics Hub.

user-experience-logo

Meilleure expérience utilisateur

Nouveau Launchpad de type Fiori

Le tout nouveau BI LaunchPad est au cœur de l’expérience utilisateur améliorée. Le LaunchPad de style Fiori est entièrement compatible avec le contenu et les permissions BI et apporte des fonctionnalités comparables à celles fournies par l’interface BI LaunchPad existante, et bien plus encore :

  • Un espace de travail modernisé et plus ergonomique ;
  • Améliorations de la planification et de la publication ; et

En fait, le nouveau LaunchPad se comporte de la même manière que la désormais “classique” version HTML de BI 4.2 SP07, en termes de services, dimensionnement, structure des dossiers, et sécurité.

nouveau-launchpad-type-fiori

Un tout nouveau Web Intelligence designer HTLM5

On retrouve au cœur du SAP BusinessObjects BI LaunchPad une interface HTML5 Web Intelligence pour tous les types d’utilisateurs (viewer et designer), accessible en local (nouveau WebI Rich Client en 64bits) ou depuis le web. Par ailleurs le nouveau WebI Rich Client est en phase avec le WebI Interactive Viewer, il est complètement compatible avec l’Applet Java, et supporte désormais les commandes tactiles. Mieux encore, le nouveau client Web Intelligence simplifie le passage d’un mode à l’autre : mode lecture, mode designer (avec actions non-contextuelles et liste d’objets disponibles), mode structure (présentant l’ensemble des objets nécessaires à l’alimentation d’une table de données).

Les améliorations comprennent :

  • Un menu allégé (pas de double ruban) ;
  • Un nouveau panneau de formatage fournissant un aperçu immédiat des actions de formatage conditionnel ;
  • Un nouveau panneau de génération offrant la possibilité d’effectuer des essais lors de la création ou l’analyse de rapports ; et
  • De nouvelles fenêtres contextuelles en plus du clic droit.

En résumé, les amélioration de l’interface utilisateur (UI) dans BI4.3 garantissent l’autonomie des utilisateurs et le reporting en self-service.

bi-launchpad-dashboard
bi-4-3-launchpad

Nouveau modèle de données Web Intelligence

Si l’on prend en compte le nouveau modèle de données Web Intelligence, la nouvelle version BI 4.3 facilité :

  • L’utilisation de SAP Analytics Cloud pour lancer des requêtes sur les modèles de données Web Intelligence locaux (on-premise) ;
  • L’export de modèles de données Web Intelligence en tant web service, disponibles à la lecture ou exploitables par les utilisateurs finaux et/ou applications tierces ; et
  • La création de nouveaux documents Web Intelligence en utilisant le modèle de données Web Intelligence, ce qui permet aux utilisateurs finaux de créer librement leurs rapports sans avoir à créer de requête.

Amélioration client apportées aux composants clés de la BI Suite

En ce qui concerne les rapports Web Intelligence, BI 4.3 fait l’objet d’un effort conséquent de SAP pour une simplification de la création et de l’exploitation des rapports. Selon SAP, 85% des utilisateurs métier utilise les rapports Web Intelligence, cela a conduit SAP à ré-introduire le mode “Interactive Analysis (à mi-chemin entre les modes “Interactif” et “Designer”). Le mode Interactive Analysis permet de définir les capacités des utilisateurs, grâce à quoi il est possible de créer différentes catégories d’utilisateurs (des utilisateurs avancés avec accès illimités jusqu’aux utilisateurs finaux classiques ayant la possibilité de concevoir leurs propres rapports sans générer de requêtes).

Par ailleurs on retrouve de nouveaux types de diagrammes et de nouvelles options, telles que les micro-diagrammes au sein des cellules des tables, des courbes de tendances, des treillis, une option de zoom et de panoramique. Concernant SAP BI Mobile,  une nouvelle intégration avec le Web Intelligence HTML5 viewer permettra aux utilisateurs finaux de consommer n’importe quel document Web Intelligence depuis un appareil connecté, n’importe où.

Les améliorations de BI 4.3 concernent également:

  • les rapports Crystal avec les éléments CR4E
  • le support 64 bits pour clients et serveurs
  • la prise en charge des transitions des noms d’ères Japonaises
  • l’utilisation des mises à jour de la plateforme BI
  • la prise en charge des sources de données et plate-formes
  • les publications dans le tableau de bord de type Fiori

enterprise-readiness-logo-min

Capacité opérationnelle améliorée

Pour faire de BusinessObjects un outil toujours plus adapté aux entreprises, BI 4.3 inclut les améliorations suivantes :

  1. Installation et déploiement : Amélioration du processus d’installation, du mode de déploiement silencieux et ajout d’un outil de suppression du cache.
  2. Sécurité : Améliorations telles que le support SAML 3.0, configuration et déploiement SAML simplifiés, meilleur mapping des identifiants pour supporter des combinaisons multiples
  3. Outils d’administration : Mise à jour du cockpit d’administration BI, monitoring, de gestion des promotions et plus encore.
  4. Audits : Fonctionnalités améliorées de suivi des mises à jour des propriétés utilisateur, y compris les échecs de connexion et d’authentification
  5. Planification et publications : Fonctionnalités améliorées
  6. Sécurité et standards produits : Conformité avec les standards les plus exigeants, y compris les composants mis à jour pour correction des vulnérabilités et autres problèmes potentiels.
  7. Sources de données : Nouvelles versions des sources de données, applications et support OS (ex. : Snowflake, Google BigQuery)
  8. IaaS : Déploiement simplifié avec amélioration du support des mises à jour de masse, suivi des paramétrages, et bien plus encore.

Le changement est l’unique constante

Il existe un grand nombre de freins au changement pour les organisations. Celles-ci ne sont pas nécessairement prêtes à investir de l’argent et du temps dans une mise à jour ou migration ni même parfois dans l’apprentissage d’une nouvelle plateforme. Ou encore, elles peuvent se demander pourquoi il faudrait toucher à quelque chose qui fonctionne bien. Mais en réalité, toutes les bonnes choses ont une fin. Prenons par exemple le cas d’Adobe Flash. Etant donné qu’Adobe cessera le support et la distribution de Flash Player d’ici à fin 2020, SAP ne pourra plus incorporer dans BI 4.3 les éléments BusinessObjects qui en dépendent (Dashboard et Explorer). De plus amples informations sont disponibles en se connectant à SAP ONE Support Launchpad :

  • KBA 2739919: Disparition des tableaux de bord dans BI 4.3 (Remplaçant recommandé : SAP Lumira Designer)
  • KBA 2729987: Disparition des widgets BI dans BI 4.3.
  • KBA 2679783: Retrait d’Explorer d’ici à fin 2020. (Remplaçant recommandé : SAP Analytics Cloud)

Les installations existantes pourront continuer de fonctionner après le 31 Décembre 2020, mais plus aucun support ne sera fourni par SAP.

Découverte de SAP Analytics Cloud

Les améliorations clés incorporées à SAP BusinessObjects BI 4.3 peuvent être rattachées aux deux objectifs de SAP : 1) la rationalisation de son catalogue d’outils d’analyse, et 2) le passage de SAP Analytics Cloud en tant que solution principale de découverte de données, permettant aux clients de découvrir, analyser, planifier, prévoir et travailler en collaboration grâce à l’intégration des sources et applications on-premise et dans le cloud.

L’accent sur l’expérience utilisateur et la haute disponibilité apportées par SAP BusinessObjects BI 4.3 est le reflet du premier objectif. La nouvelle structure hybride est le reflet du second. En outre, l’autre moyen utilisé par SAP pour promouvoir SAP Analytics Cloud c’est sa Politique d’Extension du Cloud (Cloud Extension Policy), qui permet de réaffecter des licences et des contrats de maintenance on-premise en souscription au cloud public ou privé.

Résultats du sondage

Nous avons interrogé les participants au cours du webinar et voici ce que nous avons découvert

Quelle version de SAP BusinessOBjects utilisez-vous aujourd’hui ?

versions-sap-businessobjects

Dans quelle mesure connaissez-vous SAP Analytics Cloud ?

connaissance-de-sap-analytics-cloud

Au-delà de SAP BusinessObjects, utilisez-vous d’autres solutions d’analytique ?

autres-solutions-analytique

SAP BusinessObjects BI4.3 est la preuve de l’engagement sans faille de SAP à la Business Intelligence On-Premise. Pour les clients en version BI 4.2, une simple mise à jour facilite la mise en place d’une structure hybride, une meilleure expérience utilisateur et une plus grande disponibilité. Les clients SAP BusinessObjects souhaitant migrer (tout ou partie) vers SAP Analytics Cloud peuvent envisager de grands bénéfices grâce à BI 4.3. Même les clients désirant garder leurs déploiement on-premise trouveront en BI 4.3 une évolution dans la bonne direction.

Toutes les questions posées

De nombreuses questions ont été posées lors de notre webinar. Grégory y a répondu, nous vous avons préparé un petit résumé :

1. A quelle date BI 4.3 sera-t-elle disponible ?
BI 4.3 est prévue pour mi-2020.

2. Les pré-requis systèmes sont-ils différents entre BI 4.3 et BI 4.2 SP7 ?
D’un point de vue utilisateur final et système, les pré-requis techniques de BI 4.3 seront sensiblement les mêmes que pour BI 4.2 SP7.

3. Qu’est il possible de faire pour se préparer à la mise à niveau vers BI 4.3 ?
SAP communiquera sur le processus de mise à niveau BI 4.3 en septembre 2019. Gardez un œil sur les infos à venir !

4. Concernant BI 4.2, de nouveaux service packs (ex. : SP8, SP9, SP10) sont-ils prévus par SAP ?
Oui, mais ceux-ci n’intègreront pas de nouveautés. Toutes les innovations seront intégrées à BI 4.3.

5. Faut-il migrer vers BI4.2 SPX en préparation de BI4.3 ? Ou bien nous conseillez-vous d’attendre que la BI4.3 soit disponible en tenant compte qu’il y aura un effort de migration plus conséquent en partant de notre (plus ancienne) version ?
Vous pouvez mettre à niveau vers BI 4.2 SP07 patch 2 dès maintenant, puis faire une mise à niveau BI 4.3 SP1 l’année prochaine.

6. BI 4.3 sera-t-elle supportée par SAP après 2026 ?
La période de maintenance de BI 4.3 s’étendra au minimum jusqu’à 2026, et SAP n’exclut pas la possibilité de publier une nouvelle version de sa BI Platform.

7. Si mon organisation effectue la mise à jour vers BI 4.3, nos tableaux de bord Xcelsius actuels seront-ils toujours accessibles jusqu’à leur remplacement par WebI ou Lumira ?
Non, il est impossible d’ouvrir les fichiers .swif avec BI 4.3.

8. Quels sont les principaux changements apportés à la CMC de BI 4.3 ?
La CMC ne change pas dans BI 4.3.

9. J’aimais la possibilité d’ajouter des courbes de tendances dans les diagrammes. Cette fonctionnalité sera-t-elle disponible dans BI 4.3 ?
Oui, l’option sera de nouveau disponible dans BI 4.3.

10. Le format d’univers UNV sera-t-il toujours supporté sous BI 4.3 ?
Oui, les deux formats UNV et UNX seront bien supportés.

11. Les rapports Crystal seront-ils supportés par BI 4.3 ?
Oui.

12. Les hiérarchies HANA seront-elles supportées ?
Oui, BI 4.3 supportera les hiérarchies HANA et BEx.

13. Les modèles de données Web Intelligence locaux seront-ils également utilisables ?
Oui!

14. Les modèles de sécurité BI 4.2 existants sont ils utilisables tels quels sous BI 4.3 ?
Oui ! Pour les utilisateurs BI 4.2, BI 4.3 ne représente qu’une simple mise à jour.

15.Notre BI LaunchPad actuel est personnalisé. Les personnalisations seront elles également possibles dans la version BI 4.3 ?
Oui ! En fait, la nouvelle interface vous permettra de personnaliser chaque recoin du LaunchPad BI 4.3. Cependant, les personnalisations apportées à la version BI 4.2 ne seront pas portées vers BI4.3.

16. Le style de BI 4.3 est très similaire à celui de SAP Analytics Cloud ? Est-ce la même chose ?
Non. Ils se ressemblent du fait de l’interface de type Fiori, mais les caractéristiques et workflows des deux produits sont entièrement différents. Ceci dit, le passage à SAC est très facile une fois que l’on est habitué au mode conception Webi de BI 4.3.

17. Le BI Launchpad classique sera-t-il disponible en BI 4.3 ?
Non, seul le Launchpad de type Fiori sera disponible sous BI 4.3.

18. Sera-t-il possible de créer et modifier des rapports Webi depuis le launchpad BI 4.3 Fiori ?
Oui.

19. Comment le glisser-déposer d’objets vers un rapport Webi BI4.3 fonctionnera-t-il ? Sera-t-il nécessaire de passer en mode conception ?
Le glisser-déposer sera disponible en mode Designer et en mode Interactive Analysis.

20. Est-il possible de limiter l’accès au mode Designer sous BI 4.3 ?
Oui !

21. Concernant l’affichage des rapports Webi, peut-on s’attendre, avec BI 4.3, à des performances égales ou supérieures à BI 4.2 ?
L’expérience devrait être la même, ou meilleure. BI 4.3 accélère le chargement des documents Webi à l’ouverture et à chaque interaction.

22. Est-il possible de sécuriser/mettre à jour/actualiser les modèles de données Web Intelligence ? Est-il possible de fusionner des données depuis un modèle Web Intelligence à l’aide de requêtes d’univers complémentaires ?
Oui à tout!

23. Le WebI Rich Client existe-t-il toujours sous BI 4.3 ?
Oui, ce sera un tout nouveau Webi Rich Client en 64 bits.

24. L’Information Design Tool (IDT) fera-t-il partie de BI 4.3 ?
Oui, les versions 64 bits de l’IDT et du Universe Design Tool (UDT) seront incluses.

25. Les capacités de jointures internes et/ou externes lors de la fusion des données depuis deux fournisseurs ou requêtes seront-elles intégrées à BI 4.3 ?
Oui, mais pas au moment de la release générale initiale. SAP prévoit de livrer ces fonctionnalités dans l’un des premiers service packs.

26. Sous BI 4.3, Webi sera-t-il en mesure de se connecter directement à un “data lake” (ex. : Apache Hadoop Hive) ?
Oui, ça sera possible directement grâce aux univers. Vous pouvez également utiliser du FHSQL pour écrire dans HiveQL, mais ceci n’a pas été testé par SAP¨.

27. L’exploitation des documents Webi comme sources de données sous BI 4.3 on-premise sera-t-elle possible ?
Oui.

28. Les améliorations du CMS tels que l’export d’informations vers Excel seront-elles intégrées à BI 4.3 ?
Non. Les capacités du CMS BI 4.3 seront strictement identiques à celles de BI 4.2 SP7.

29. Les améliorations BI 4.3 comprennent-elles la géolocalisation et l’intégration des données dans Google Maps ?
Non, mais il est possible d(exploiter Google Maps via des visual extensions. Vous trouverez sans problèmes des wiki sur le web pour y parvenir. De même, certains partenaires SAP offrent des extensions permettant l’intégration de Google Maps dans les rapports Web Intelligence. (par exemple Galigeo, Centigon).

30. Certains de nos utilisateurs préfèrent Power BI pour l’affichage de leurs tableaux de bord et pour la construction de rapports. Mais ils sont contraints de télécharger les données de rapports Web Intelligence pour alimenter leurs nouveaux rapports. Ceci sera-t-il plus simple avec BI 4.3 ?
Nous l’espérons ! BI 4.3 est simple d’utilisation et Web Intelligence permet une gestion des tableaux de bord plus légère.

31. De nouveaux connecteurs seront-ils inclus à BI 4.3 ?
En l’état, le serveur de connexions n’est pas public, mais il le deviendra dans BI 4.3 pour permettre aux clients de construire leurs propres APIs. SAP fournira également des exemples.

32. L’intégration de SAP BusinessObjects avec SAP NetWeaver sera-t-elle supportée par BI 4.3 ?
Oui, cette intégration est prévue.

33. Quand pouvons nous espérer voir un connecteur Snowflake dans SAP BusinessObjects ?
BI 4.3 inclura un connecteur Snowflake.

34. Certaines personnes disent que SAP n’est pas assez réactif face à la concurrence de Power BI et de Tableau.
Ces gens devraient s’intéresser davantage à SAP Analytics Cloud. On y retrouve beaucoup d’améliorations. BI 4.3 intègre également beaucoup d’innovations.

35. Est-il prévu par SAP de fournir des connections d’univers pour Power BI et Tableau ?
Absolument pas.

Articles associés

Leave a comment